Évaluation des impacts et de la mise en oeuvre de la 1ère version du programme (1994-1997)

À l’origine (1994), la première version du programme Vers le pacifique a été conçue par une équipe d’éducateurs et d’éducatrices du Centre Mariebourg (aujourd’hui l’Institut Pacifique). Cette première version était destinée uniquement aux élèves du primaire et elle comportait deux volets distincts, mais complémentaires.
•    Volet 1, la résolution de conflit : Ce premier volet comprenait une douzaine d’ateliers pour les élèves de la 4e à la 6e année (quatre ateliers pour les élèves de la 1re à la 3e année) visant le développement des habiletés à la résolution de conflits interpersonnels.
•    Volet 2, la médiation par les pairs : Ce deuxième volet prévoyait la sensibilisation, la sélection, la formation et l’encadrement d’une équipe d’élèves médiateurs recrutés, sur une base volontaire, parmi les élèves à partir de la 4e année.

Ce projet de recherche sur la première version du programme a été rendu possible grâce à l’appui de la Régie régionale de Montréal centre, du Centre Mariebourg et de l’Université de Montréal. Il a été dirigé par le professeur François Bowen de la faculté de l’Éducation de l’Université de Montréal.

Les 4 objectifs principaux du projet de recherche
Pour consulter le rapport complet

Les 4 objectifs principaux du projet de recherche

•    L’évaluation de l’implantation des activités en classe;
•    L’évaluation de l’implantation du volet de la médiation par les pairs;
•    L’évaluation des effets auprès de l’ensemble des élèves de ces différents volets;
•    L’évaluation des effets auprès des médiateurs.

Ce projet s’est déroulé sur 3 années scolaires, auprès de 5 écoles de Montréal-Nord. Au total, près de 3 000 enfants et 150 enseignants ont été mis à contribution pour documenter les effets de l’implantation de ce nouveau programme.
L’ensemble de ces résultats semble suggérer que les retombées positives du programme Vers le pacifique se réalisent par étapes, et s’échelonnent sur plus d’une année. L’introduction d’un nouveau programme semble générer une certaine anxiété et possiblement de l’insécurité lors de la première année. Cependant, de subtiles acquisitions se font chez les élèves sur le plan des habiletés sociocognitives et se manifestent par une amélioration de l’interprétation des situations conflictuelles, et ce, dès la première année. C’est durant la deuxième année que l’on observe des acquisitions plus importantes, celles qui sont au cœur du programme. D’abord, l’anxiété diminue puisque l’effet de nouveauté a disparu. De plus, après avoir acquis les habiletés sociocognitives nécessaires (habiletés qu’ils maintiennent durant toute la deuxième année), les élèves améliorent leurs compétences sociales et leur prosociabilité.

Pour consulter le rapport complet

Rondeau, N., Bowen, F. & Bélanger, J. (1999). Évaluation d’un programme de promotion de la conduite pacifique en milieu scolaire primaire : Vers le pacifique. Rapport final. Rapport de recherche déposé à la Régie régionale de la santé et des services sociaux de Montréal-Centre.

Rapport Évaluation Impacts Primaire 1999