Le sportif pacifique chaudement accueilli!

L’Institut Pacifique lançait, ce matin, son programme d’entraînement aux conduites sportives pacifiques en présence de plusieurs personnalités, dont les athlètes Karell Emard (Canadiennes de Montréal), Khadim MBaye (Alouettes de Montréal) et Luc Gélinas, commentateur sportif.

Le sportif pacifique

Développé pour le milieu sportif récréatif, le programme Le sportif pacifique s’adresse aux jeunes athlètes, aux entraîneurs, aux arbitres et aux parents/spectateurs. Il propose une solution novatrice à un phénomène d’actualité, soit l’incivilité dans le sport.

« Observés tant sur le terrain (ou sur la glace) que derrière le banc et dans les gradins, l’incivilité et les comportements antisportifs doivent faire l’objet d’une sensibilisation et cesser d’être banalisés», affirme Karell Emard, ambassadrice du programme.

« La compétition est une dynamique saine et naturelle dans le sport, mais elle commande une certaine vigilance pour maintenir le respect. De toute évidence, nos outils pédagogiques pensés pour le milieu sportif viennent répondre à un besoin », explique Shirlane Day, directrice générale de l’Institut Pacifique.

Georges St-Pierre donne son appui au programme

Athlète international et bienfaiteur de l’Institut Pacifique depuis plusieurs années, Georges St-Pierre a aussi témoigné officiellement son soutien au Sportif pacifique à l’occasion de ce lancement.

« Quand un jeune trouve un sport qui le passionne, ça peut lui apporter de l’estime de soi et même l’aider dans sa persévérance scolaire. Il faut donc éviter qu’il s’éloigne du sport à cause de l’intimidation», croit Georges St-Pierre.

Quelques chiffres

Selon une étude réalisée par Gendron et collaborateurs (2011) auprès de plus de 600 joueurs de soccer d’élite (garçons et filles), âgés entre 12 et 17 ans et inscrits dans un programme soccer-études en province.

–           72 % des joueurs interrogés avouent avoir été témoins d’au moins un comportement antisportif au cours de la dernière année.

–           51 % des joueurs interrogés mentionnent avoir été victimes d’au moins un comportement violent en moyenne au cours de la dernière année.

De gauche à droite : Khadim MBaye (Alouettes de Montréal), Shirlane Day (Institut Pacifique), Raphaël Grenier, Isabelle Boissé (Institut Pacifique), François-Pierre Le Scouarnec (Institut Pacifique), Luc Gélinas (RDS) et Karell Emard (Canadiennes de Montréal). Photo : Audrey Mc Mahon

Écoutez l’entrevue de Ron Fournier avec Luc Gélinas, commentateur sportif et ambassadeur du Sportif pacifique, sur les ondes du 98,5 FM!

 

Imprimer dès maintenant notre aide-mémoire sur les bonnes conduites sportives pacifiques : Le code de conduite du sportif pacifique

Découvrez aussi en images le lancement du Sportif pacifique le 28 novembre dernier à l’aréna Ahuntsic! (Photos : Audrey Mc Mahon)

 

Ce contenu a été publié dans À la une. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.